Le déroulement des concours et examens

L’organisation des concours et des examens s’inscrit dans un cadre réglementaire strict qu’il convient de respecter.

Les organisateurs

Les organisateurs sont principalement les centres de gestion depuis le 1er janvier 2010 et le CNFPT qui a conservé certains cadres d’emplois (administrateurs territoriaux, ingénieurs en chef territoriaux, conservateurs territoriaux des bibliothèques et conservateurs territoriaux du patrimoine).

Les collectivités territoriales non affiliées à un Centre de Gestion, peuvent être également organisateurs de certains concours et examens professionnels.

Les Services départementaux d’incendie et de secours sont compétents pour l’organisation des concours de sapeurs-pompiers non officiers (catégorie C). Les concours de sapeurs-pompiers officiers (catégories B et A) sont organisés par la Direction de la Sécurité Civile du Ministère de l’Intérieur.

Les inscriptions

L’autorité organisatrice fixe, lors de l’ouverture du concours ou de l’examen professionnel, la période de retrait et de dépôt des dossiers d’inscription. Vous retrouverez toutes ces dates ainsi que les centres organisateurs pour l’inter région PACA/Corse sur le calendrier prévisionnel. La pré-inscription à un concours ou à un examen s’effectue auprès du centre de gestion organisateur.

Les épreuves

Un concours ou un examen se décompose généralement en deux phases : tout d’abord, l’admissibilité, qui prend le plus souvent la forme d’épreuves écrites. Seul le candidat déclaré admissible par le jury peut ensuite accéder à la seconde phase du concours ou de l’examen qu’est l’admission. En général, il s’agit d’épreuves orales et/ou pratiques. Cette phase d’admission peut comporter une épreuve facultative.

Les candidats handicapés qui se présentent à un concours subissent les mêmes épreuves d’admissibilité et d’admission que les autres candidats, mais, compte tenu de la nature de leur handicap, ils peuvent demander à bénéficier d’aménagements des épreuves.

Il convient de préciser que tout candidat à un concours ou un examen qui ne participe pas à l’une des épreuves obligatoires est éliminé.

Les épreuves écrites sont anonymes et font l’objet d’une double correction. Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20, multipliée par le coefficient correspondant. Toute note inférieure à 5/20 à l’une des épreuves obligatoires d’admissibilité ou d’admission entraîne l’élimination du candidat. Un candidat ne peut pas être admis si la moyenne de ses notes aux épreuves est inférieure à 10/20 après application des coefficients correspondants.